Un clic sur l'image pour photo suivante.       fermer la fenÍtre X

photos

actualité

AÔzan

De Maryline Desbiolles
Co-Production Grain de Sable / Théâtre National de Nice

 

aizan

 

Fiche d'identité :

 

Auteur : Maryline Desbiolles

Adaptation/mise-en-scène : Jacques Laurent

Scénographie : Philippe Maurin

Chorégraphie : Lisie Philip

Photo/vidéo : Jean-Claude Fraicher

Musique : Gérald Macia

 

Interprètes :

Aïzan : Maïa Jarville

Kevin : Michaël Vessereau

La mère : Lisie Philip

Le Témoin de la cité : Paul Laurent

 

Aide à la production :

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Conseil Général des Alpes Maritimes

Ville de Nice

avec le soutien de FIJAD

 
Résumé :

Le texte d’Aïzan est le résultat d’une commande de « L’école des loisirs » auprès de Maryline Desbiolles*, pour un lectorat jeune public. Texte édité en 2006. Aïzan arrive de Tchétchènie avec sa mère. De son père, elle a peu de souvenirs. Elles s’installent à Nice dans le quartier de l’Ariane. Aïzan aime ce nom car c’est aussi celui qu’elle a choisi pour sa sœur imaginaire : « Ariane » apparaît quand elle se frotte les creux et les bosses de la main. Au collège, elle rencontre Kevin. Ils deviendront amis et Aïzan le surnommera « Thésée ». Roman inspiré de rencontres et témoignages recueillis par l’auteur à l’Ariane.

 

L'auteur :

Originaire de Savoie, Maryline Desbiolles vit dans l’arrière-pays niçois. Dès l’enfance, elle écrit des poèmes , des nouvelles et crée, après des études à Nice, deux revues de poésie et de littérature « Offset » et « la Métisse » qui réunissent des auteurs méditerranéens. En 1998, la publication de « la Seiche » la révèle au grand public. Son écriture à la fois tendue et lyrique est récompensée par le prix Fémina pour « Anchise ». Dernières publications « Aïzan » en 2006 (Ed. Ecole des loisirs) et « c’est pourtant pas la guerre » en 2007 (Ed. du Seuil).

 
Naissance de projet :

La compagnie Grain de sable travaille depuis 15 ans sur le quartier de l’Ariane en partenariat avec les associations, les écoles, le collège du quartier, les équipements culturels (Django Reinhardt, Théâtre Lino Ventura). De 2003 à 2006, nous avons réalisé trois créations : « Rêves d’escales » , «Opéra Ventura », « Roméo et Juliette », associant artistes professionnels (musiciens, comédiens, circassiens, danseurs) et habitants du quartier (adultes et scolaires) en co-production avec le théâtre Lino Ventura. Dans ces créations, nous avons intégré un groupe de collégiennes d’origine tchétchène en lien avec l’association ATE (ateliers théâtre, spectacles, séjours au festival d’Avignon). Ces créations et séjours ont permis une meilleure compréhension de la problématique de « réfugiées » de ces jeunes, de leur rapport au quartier, au collège. La lecture d’Aïzan , la discussion avec l’auteur, sa vision du quartier de l’Ariane, les témoignages qu ’elle a recueillis auprès des habitants (matériaux pour ses deux romans : « Aïzan » et « c’est pourtant pas la guerre »), nous ont amené à confronter nos expériences artistiques sur ce quartier et à entreprendre ce projet d’adaptation théâtrale et chorégraphiée d’Aïzan.

 

Démarche de création :

« Ce texte de Maryline Desbiolles est un regard original, non compassionnel, sur la vie d’une jeune adolescente réfugiée. Son caractère onirique, qui s’inspire du mythe de Thésée, l’imaginaire nourri des grands mythes de l'antiquité, confronté à la dure réalité quotidienne, m’ont donné envie d’une adaptation axée sur les passages pouvant faire l’objet d’un travail choral tout en gardant le fil conducteur du récit. De développer la partie onirique par le croisement des disciplines artistiques telles que la danse, le cirque (aérien), les nouvelles technologies »

Jacques Laurent

 

Les thèmes présents dans l’œuvre :

• la condition de réfugiée dans une cité

• la confrontation des cultures

• la mythologie comme éveil de l’imaginaire et source de développement personnel

 

 

 

Contact e-mail : grain-de-sable@wanadoo.fr - Tel : 06 82 20 37 72 - © crédits